Le carnet en coton, réalisé par recyclage

et entièrement à la main.

Carnet recouvert de tissu à l'imprimé ethnique, impression manuelle au tampon, avec une petite ficelle qui fait 2 fois le tour du livre pour le refermer ou l'ouvrir.

Cadeau original, conserver vos souvenirs à vie ! Partagez, raconter vos plus beaux  moments de voyages, accompagnés ou non d'aquarelle. 

Entièrement artisanal et réalisé dans le nord de l'Inde.

Le coton est une technique ancienne en Inde.

Durant tout le processus de fabrication de papier de coton,

aucun produit chimique n’est ajouté.

Pour la couverture c'est aussi un recyclage de tissu ou papier.

Carnet de voyage, aquarelle
carnet papier recyclé/carnet de route/papier recyclé indien/notebook tissu/recycle paper notebook/indian notebook/carnet inde
Fabrication du papier coton
carnet papier recyclé/carnet de route/papier recyclé indien/notebook tissu/recycle paper notebook/indian notebook/carnet inde

Les origines de l'impression au bloc

C'est en Inde - et plus précisément dans le Nord de l'Inde - que la technique d'impression au bloc a vu le jour.

Elle date assurément du XIVe siècle. Néanmoins, son origine pourrait remonter à -2 000 ans avant Jésus-Christ. C'est dire si elle est ancienne !

Au XVIe siècle, on retrouve sa trace sur les indiennes rapportées en Europe, très présentes en décoration, ameublement et habillement.

Au XIXe siècle, alors que l'Inde est une colonie britannique, les techniques de tissage et d'impression manuelles sont quelque peu mises de côté au profit d'une fabrication plus industrielle. C'est après l'indépendance de l'Inde en 1947 qu'on assiste à un retour à l'artisanat et à cette méthode traditionnelle d'impression.

Puis dans les années 1960-1970, en pleine vague hippie, cette technique d'impression textile connaît une seconde jeunesse. Les dessins traditionnels indiens apposés à l'aide de teintures naturelles d'origine végétales sont rafraîchis par les designers : les motifs sont revus et agrandis, imprimés avec de nouvelles couleurs, s'intégrant plus facilement aux univers de la mode et de la déco.

C'est le cas de la designer textile Brigitte Singh ou encore de la marque Caravane qui, dès sa création en 1995, met en avant cette technique.

Alors que le numérique a renouvelé les techniques d'impression, un procédé presque antique revient sur le devant de la scène déco : l'impression au bloc. Morceau de bois taillé et sculpté à la main, encre d'origine végétale, textile naturel... Il est question de retour au naturel, d'artisanat et de valorisation du geste manuel. Et qui dit manuel, dit imperfection. Un textile imprimé au bloc de bois a ce petit côté imparfait et craquelé qui apporte de l'authenticité à une décoration intérieure. Des marques comme Caravane, Skinny laMinx (collection Diggy Dot), Paris au mois d'août ou encore La fiancée du Mékong, proposent des collections fabriquées suivant cette technique.

Le métissage des styles étant la clef de voûte d'une décoration réussie, on associera des pièces imprimées, d'influences plutôt ethniques, à des textiles unis pour mieux mettre en valeur la richesse de cette impression artisanale originaire d'Inde.

Artisan indien, préparation pour l'impression handblock
Carnet indien, couverture en tissu imprimé block print. Papier recyclé.
carnet papier recyclé/carnet de route/papier recyclé indien/notebook tissu/recycle paper notebook/indian notebook/carnet inde
Ouvrier sculptant un morceau de bois pour faire un block print
Capture d’écran 2022-02-18 à 15.59.59.png